Cette question peut faire bondir ou ne pas être comprise puisque les tiny houses sur roues sont par principe mobiles. Mais mobile ne veut pas dire déplaçable facilement.

Dans les diverses discussions concernant le moment du déplacement d’une tiny house on entend assez régulièrement que, bouger un tiny house d’un point A à un point B n’est pas toujours une partie de plaisir.

Le gabarit

En premier lieu le gabarit, il est normalement adapté pour circuler légalement sur les routes. Ce gabarit est de maximum 2,55 mètres de large pour une longueur comprise entre 6 et 7 mètres pour les modèles les plus courants. La hauteur quant à elle est de 4 à 4,20 mètres afin d’utiliser les itinéraires standards (la hauteur minimum des ouvrages routiers étant de 4,30 mètres).

Ce gabarit encombrant a une grande incidence sur le déplacement. La longueur empêche les virages serrés par exemple. La hauteur offre une prise au vent importante et ne permet pas de passer partout. Ces éléments peuvent aussi impacter grandement la conduite de l’ensemble roulant.

Le poids

En règle générale le poids d’une tiny house sur roues est de 3.5 tonnes maximum . Afin de rester en accord avec le permis BE et de permettre un déplacement par le plus grand nombre.

Ce poids, comme le gabarit aura aussi un impact réel sur le comportement routier. Il est important de préciser que la répartition du poids a encore plus d’effet sur le comportement de ce que vous tractez.

La conduite

Récemment une tiny house s’est couchée sur une quatre voies suite à une conduite inadaptée et une vitesse trop importante, heureusement sans faire de blessé. Cet événement nous rappelle que rouler avec une tiny house à l’arrière de son véhicule ne s’improvise pas.

Les professionnels du transport disent que ce n’est pas la courte formation du permis remorque qui donne l’expérience de conduite pour des charges telle qu’une maison sur roues. Un autre point important est le véhicule tracteur, il doit être suffisamment puissant et lourd (poids du véhicule).

Plusieurs personnes on déjà effectué des déplacements avec une tiny house, et en fonction de l’équilibrage, de la qualité du châssis de la remorque, les vitesses maximums étaient comprises entre 60km/h et 100km/h. Ce qui démontre bien l’importance de la qualité de la réalisation.

Les vitesses préconisées

La vitesse des véhicules dont le poids total autorisé en charge est supérieur à 3,5 tonnes ou des ensembles de véhicules dont le poids total roulant autorisé est supérieur à 3,5 tonnes est limitée à :

– 90 km/h sur les autoroutes

– 80 km/h sur les routes prioritaire et signalées comme telles. Toutefois, cette vitesse maximale est relevée à 90 km/h pour les véhicules dont le poids total est inférieur ou égal à 12 tonnes sur les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central.

– 80 km/h sur les autres routes. Cette vitesse maximale est abaissée à 60 km/h pour les véhicules articulés ou avec remorque dont le poids total est supérieur à 12 tonnes.

– 50 km/h en agglomération. Cette vitesse maximale est relevée à 70 km/h sur le boulevard périphérique de Paris.

En résumé

Une tiny house sur roues est par principe mobile. Malgré tout pour se déplacer avec ce genre de convoi il convient :

  • d’écouter les conseils des professionnels
  • d’avoir le bon véhicule
  • d’avoir l’expérience nécessaire
  • de s’assurer du bon comportement de l’ensemble

Dans tous les cas et si vous ne le sentez pas, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel du transport, car comme on dit “une maison est le projet d’une vie” alors autant éviter d’en faire du petit bois sur la route.